Contactez nous

78% des français envisagent un vide-dressing avant la rentrée !

02/08/2022
Thumbnail [16x6]

Près de  trois quart des français envisagent de vider leurs armoires ou l’ont déjà fait pour une reprise au travail ou à l’école en toute plénitude.

 

Traditionnellement, la période estivale est propice au tri dans les maisons et les placards français, l’occasion de faire le grand ménage dans ses affaires. L’étude menée par Mondial Relay et Opinion Way confirme cette tendance, plus que jamais présente dans les familles : près de ¾ des français envisagent de vider leurs armoires ou l’ont déjà fait. Pour une reprise au travail ou à l’école en toute plénitude, on remet donc les pendules à l’heure ! 

La seconde main, un engagement de plus en plus solidaire pour les français : 88% d’entre eux comptent donner gratuitement des articles d’occasion à leurs proches ou des associations locales
 

Mondial Relay, leader français de la livraison de colis e-commerce hors domicile, s’est intéressé de près à la tendance du vide-dressings (ou vide-greniers) et aux évolutions de cette pratique auprès des français. Ce tri, bien souvent nécessaire au sein de la maison, permet de donner une seconde vie à différents objets - vêtements mais également livres, objets de décoration - en les offrant aux proches ou à des associations. En effet, 7 Français sur 10 comptent donner ou ont déjà donné des articles d’occasion à leurs proches (73%) ou à des associations locales (72%). 
Au-delà des dons, près de la moitié des français se tournent vers la vente ou l’achat de seconde main pour équiper leurs familles et leurs foyers. 

Même si les traditionnels vide greniers ont encore le vent en poupe, les consommateurs sont 61% à se tourner vers l’achat en ligne, friands d’une solution rapide, sécurisée et idéale pour dénicher les dernières pépites à moindre coût !
Pour l’achat de leurs emplettes et la vente, les consommateurs privilégient la livraison en points de retrait : deux tiers des achats en ligne d’occasion seraient en effet livrés en relais commerçant (65%), 58% privilégient les points de retrait pour l’expédition de leurs ventes en ligne. 
 

La seconde main est une solution d’autant plus plébiscitée par les moins de 35 ans ; sur ceux qui comptent faire des achats d’occasion, ils sont 68% à privilégier la seconde-main plutôt que le neuf. 
Dans un contexte où les français sont à l'affût de toutes les alternatives bénéfiques pour leur porte-monnaie, la seconde-main leur offre de nombreux avantages, à la fois économiques et également écologiques.