Contactez nous

Quand trop de choix tue vraiment le choix

08/08/2022
Thumbnail [16x6]

Pour plus de 40% des consommateurs français, trop de choix est synonyme d’émotions négatives allant de l’incertitude à la colère, selon une étude Emarsys portant sur l’impact de la « paralysie analytique » quant aux prises de décisions des consommateurs. 

 

La paralysie analytique se définit comme l’incapacité de choisir par peur de faire le mauvais choix ou du fait d’une saturation d’informations. 

Pour 19 % des sondés français, le marketing des marques et des distributeurs entraine une saturation d’informations les empêchant de prendre une décision. D’autres se tournent vers leur marque habituelle (46%) tandis que 16 % choisissent l’option la moins chère.

Avec ce trop-plein de choix induit par les marques et les marketplaces, les chiffres récoltés par Emarsys offrent des pistes sur la façon dont les marques pourraient aider les consommateurs à laisser de côté le superflu : 

• 35 % veulent que les marques donnent la priorité à des promotions personnalisées
• 27 % veulent que les marques leur montrent uniquement les produits qu’ils ont déjà achetés
• 24 % aimeraient que les marques offrent un choix plus restreint et aient moins de produits 
 

« Qu'il s'agisse d'Amazon Prime Day, des soldes ou même de différentes périodes de promotions, des marques comme Puma et Adidas Runtastic doivent proposer des stratégies de marketing et de vente très ciblées plutôt qu'un flot d'options potentiellement non pertinentes. Il ne s'agit pas de réduire le choix mais de proposer les bonnes options », explique Younes Ben Maïz, Global Sales Lead GTM chez Emarsys.